Voir le profil

Votre dose de liens par Bertrand #19 - Changer de perspective

Revue
 
Bonjour, changer de perspective. Le regard que nous portons sur notre monde et sur ce qui nous entour
 

Votre dose de liens par Bertrand

30 septembre · Numéro #19 · Consulter en ligne
Chaque semaine je vous propose une bonne dose de liens que j'aime, me font réfléchir ou me détendent. Je les partage avec vous parce que je les trouve intéressants et que je pense que vous les trouverez intéressants vous aussi.

Bonjour,
changer de perspective. Le regard que nous portons sur notre monde et sur ce qui nous entoure n’est qu’une question de perspectives. Le regard que nous portons sur Google et les réseaux sociaux, les enjeux des technologies, l’avenir écologique de notre planète ou notre alimentation n’est qu’une observation sous un angle. Et parfois il suffit de changer d’angle ou de cadrage pour voir le monde différemment et envisager de nouvelles approches. C’est le fil rouge de nombreux liens de la semaine. 
En décidant que l’alimentation des enfants était plus importante que le goudron des routes, le maire d’une petite commune change bien plus que quelques assiettes. En regardant l’économie sous un autre angle nous pourrions changer beaucoup en matière d’écologie. 
En regardant les jeunes apprendre, nous changerons l’éducation. Le cas de Dr Nozman est d’ailleurs fort intéressant. Alors que l’on se plaint que les théories acabradantesques comme la « Terre est plate » ou la « théorie de l’évolution est fumeuse » se répandent comme une traînée de poudre, il serait bon de se poser vraiment la question de la place des sciences dans nos écoles. Tout est science, du fonctionnement de l’ordinateur à notre manière de vivre. Mais encore faut-il vouloir l’enseigner à tous et pas seulement aux jeunes esprits soit-disant plus scientifiques. Faut-il aussi revoir comment on explique et fait vivre la science.
Et les vidéos YouTube ringardisent les cours de science du collège. Quoi que, si j’ai encore souvenir d’une professeur gonflant des poumons de mouton, c’est que finalement elle avait intégré un élément essentiel, peut-être malgré elle : le spectacle, les récits et le coté surprenant permettent de mieux apprendre. Les YouTubeurs l’ont intégré comme ADN de leurs chaînes, les éditeurs de manuels scolaires en sont eux encore loin. Après tout, pourquoi tout changer quand personne ne vous y oblige vraiment. 
Changer de cadre, c’est aussi ce que je fais le mardi quand je vais travailler dans un coffee shop quelques heures. Tout est différent : objets, bruits, couleurs, senteurs, discussions, musiques… mon cerveau en ressort chargé différemment. 
Changer de perspective c’est aussi ce que je fais concernant mon marathon dimanche prochain. Blessé au tibia, j’ai entamé une course non pas pour arriver au bout de la course, mais pour être sur la ligne de départ le jour J. Ce sera ma première victoire.
Bonne lecture.

Mon espace de travail le mardi quand je suis en balade
A lire
Et si la régulation de la question attentionnelle n’était pas là où l’on croit ?
Spotify peut créer une playlist à partir de votre ADN
L'Assemblée nationale délaisse Google pour le moteur français Qwant
Coup de gueule
Le cri d'alarme de l'astrophysicien Aurélien Barrau sur l'écologie et la politique française en la matière
Apprentissage
Internet est venu bousculer notre manière d'accéder au savoir. Encyclopédie infinie, il nous amène à repenser nos manières d'apprendre et d'enseigner. Notamment les miennes à l'université. Et en la matière YouTube bouscule fortement le jeu.
Pour apprendre, les jeunes préfèrent YouTube aux manuels scolaires Pour apprendre, les jeunes préfèrent YouTube aux manuels scolaires
YouTube : les meilleures chaînes éducatives pour les jeunes
Dr. Nozman, star de la vulgarisation scientifique
Nos enfants sur les réseaux sociaux
C'est un contrat que nous avons passé avec notre fille même si elle ne s'en rend pas compte. C'est elle qui choisira de s'exposer sur les réseaux sociaux quand elle le souhaitera. On ne la montre ainsi que de dos ou
Etude: digitalisation de la parentalité et empreinte numérique des enfants Etude: digitalisation de la parentalité et empreinte numérique des enfants
Pourquoi il ne faut pas publier les photos de ses enfants sur les réseaux sociaux
Dans les assiettes de nos enfants
Notre petite Camille commence la crèche en ce moment. On a appris une drôle de chose à cette occasion. Jusqu'à l'an dernier, la compote du goûter était faite “maison” par la cuisinière de la crèche. Mais la mairie a enlevé deux heures dans le budget et donc plus le temps de faire la compote. Bien manger est une question de priorité. A notre échelle personnelle dans la maison c'est de notre responsabilité. Mais quand ils mangent à la cantine c'est aussi celle de nos élus. Et là ça cloche.
« Fruits pour la récré ». L’histoire d’un fiasco français « Fruits pour la récré ». L’histoire d’un fiasco français
A l'inverse en Normandie, ce maire préfère donner à manger des aliments sains tous les jours aux enfants des écoles que de mettre un peu de goudron sur un chemin.
Du bio et rien que du bio dans les assiettes des enfants à la cantine, sans faire payer les parents plus cher... c'est possible !
Ça fait mal !
Périostite Périostite
15 remèdes efficaces contre une périostite tibiale
Apple Watch Series 4
Pour vos oreilles
Un petit thé avec nous épisode #2 : qu'est ce que le thé ? Un petit thé avec nous épisode #2 : qu'est ce que le thé ?
Merci et bonne semaine
Merci pour la lecture de cette lettre. N'hésitez pas me répondre et à la faire suivre à vos amis pour m'aider à la faire connaître. Gardez le sourire et soignez votre énergie !
xoxo
Bertrand
Avez-vous aimé ce numéro ?
Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue
Bertrand Soulier - Clermont-Auvergne - France - Terre