Voir le profil

Votre dose de liens #34 : Optimisme et bonheur

Revue
 
Bonjour, pour beaucoup de personnes, le mois de janvier est un mois déprimant. En 2005, la chaîne de
 

Votre dose de liens

20 janvier · Numéro #34 · Consulter en ligne
Chaque semaine je vous propose une bonne dose de liens que j'aime, me font réfléchir ou me détendent. Je les partage avec vous parce que je les trouve intéressants et que je pense que vous les trouverez intéressants vous aussi.

Bonjour,
pour beaucoup de personnes, le mois de janvier est un mois déprimant. En 2005, la chaîne de télévision Sky Travel avait d'ailleurs inventé pour une publicité le concept de Blue Monday ou lundi le plus déprimant de l'année.
Une formule mathématique a alors été inventée pour calculer ce jour. Ce lundi est tout simplement le point de convergence de plusieurs paramètres qui vous sapent le moral : début de la semaine (lundi), la météo (mauvais temps), le salaire du mois pas encore tombé alors que vous avez trop dépensé pendant les fêtes de fin d'année, l'arrêt des bonnes résolutions…
En 2019, la date tombe le 21 janvier. Alors j'ai décidé de vous aider et vous proposer une lettre pour voir l'année sous un angle optimiste.

Mais avant mes liens, Ovoici un extrait de L'Art Subtil de s'en Foutre de Mark Manson. Une réflexion très juste :
Seulement quand tu appuies sur pause deux secondes pour réfléchir, tu t'aperçois que les conseils dont on rebat les oreilles du matin au soir pour positiver et trouver le bonheur n'aboutissent, en réalité, qu'à te focaliser sur ce qui te manque. (…)
Paradoxalement, cette fixette sur le positif — sur ce qui est mieux, sur ce qui est supérieur — ne sert qu'à te rappeler en boucle ce que tu n'es pas, ce que tu n'as pas, ce que tu aurais dû être mais a échoué à devenir. Quelqu'un de vraiment heureux n'éprouve pas le besoin de se planter devant une glace pour répéter cinquante fois “je suis heureux”. Il l’est. Point barre.
Je vous recommande d'ailleurs la lecture de ce livre.
Couper les réseaux sociaux pour retrouver le sourire ?
Omniprésents dans notre vie et fortement critiqués, les réseaux sociaux sont souvent accusés de faire notre malheur. Mais est-ce si simple ?
We are all trapped in the “Feed” – Om Malik
3 mois de déconnexion : bilan final
Attention à l’attention – Benjamin Gans
Instagram, ou l'éternel retour des diktats du bonheur
Le lien entre réseaux sociaux et suicide n'est peut-être pas celui que vous croyez
Tout ne vas si mal
Certes tout n'est pas rose dans notre monde, mais tout ne vas pas si mal non plus.
How the world got better in 2018, in 15 charts
C'était mieux avant ! Michel Serres Michel
Des photomontages difficiles à regarder qui montrent les inégalités dans le monde Des photomontages difficiles à regarder qui montrent les inégalités dans le monde
Etre heureux au travail
Une bonne majorité des adultes passent plus de temps au travail qu'à la maison. Alors être heureux dans son entreprise est un vrai enjeu.
Le bonheur au travail ! Sérieux ?
The Skills Companies Need Most in 2019 – And How to Learn Them
Des pistes pour trouver le chemin du bonheur
What’s All This About Journaling ? - The New York Times What’s All This About Journaling ? - The New York Times
How Ryder Carroll Does Bullet Journal
Le « hygge », la recette danoise du bonheur
3 Kifs Académie - Apprendre la psychologie positive, s'épanouir et kiffer !
Le silence
Si l’on sait qu’une trop grande exposition au bruit est néfaste, le silence possède bien des vertus. Celui-ci possède, en effet, de nombreux bienfaits tant pour l’esprit que pour le corps. Il permet notamment au cerveau d’être moins sollicité, ce qui active un réseau spécifique. Le professeur Francis Eustache, neuropsychologue, précise :
C’est un réseau qui nous permet de nous plonger dans nos pensées, à la fois notre mémoire, notre mémoire personnelle, autobiographique mais qui nous permet également de penser aux autres, de se projeter dans le futur et de faire la synthèse de tout ça.” 
Si certains le redoutent, le silence possèderait donc de nombreuses vertus psychologiques. Parmi elles, la diminution du stress, l’amélioration du sommeil, la réduction de risques de dépression et, d’une manière générale, la contribution à une meilleure concentration. En 2013, une étude a démontré que les cerveaux de souris voyaient se développer de nouvelles cellules lorsque celles-ci étaient exposées à deux heures de silence par jour.
Les bienfaits du silence
La citation inspirante
« Pendant des millénaires, on n'était ni optimiste ni pessimiste parce que les choses ne changeaient pas. Demain était semblable à hier. »
— Jean D'Ormesson
Bonne semaine !
Merci pour la lecture de cette lettre. N'hésitez pas me répondre et à la faire suivre à vos amis pour m'aider à la faire connaître. Gardez le sourire et soignez votre énergie !
xoxo
Bertrand
Avez-vous aimé ce numéro ?
Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue
Bertrand Soulier - Clermont-Auvergne - France - Terre